| Mauriweb

Le parquet général a diffusé aujourd’hui un communiqué choquant, à la fois alarmiste et plein de menaces, dans lequel il accuse "plusieurs personnes d’actes de complicité et de planification pour commettre de crimes tra

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a décidé de "surseoir" à l'organisation d'un référendum sur son projet de révision de la Constitution, contesté depuis des mois dans la rue par l'opposition, a-t-il annoncé dan

Me Ahmed Salem Ould Bouhoubeini, ancien bâtonnier des avocats et ancien président du forum national pour la démocratie et l’unité, a annoncé vendredi, sur sa page facebook, qu’il avait exposé à l’ambassadrice d’Allemagn

Interrogé par le reporter du Calame sur les enseignements qu’il a tirés  de la campagne référendaire, le président du parti Convergence démocratique nationale (CDN), Me Mahfoudh Ould Betta déclare : «Cette campagne vien

Les forces de sécurité mauritaniennes ont arrêté Majid Ould El Fadel, un agent de la sécurité routière à la suite d’un tweet qu’il a publié sur sa page Facebook, dans lequel il confirme qu’il a voté "non", lors du référ

L’affaire du sénateur Mohamed Ould Ghadda qui défraie la chronique depuis quelques semaines en raison de la divulgation par le pouvoir de ses enregistrements whatsapp audio, vient de connaitre une nouvelle tournure avec

 Un attentat revendiqué par le groupe jihadiste Etat islamique a fait treize morts et plus de cent blessés de toutes nationalités lorsqu'une camionnette a foncé dans la foule jeudi dans le centre touristique de Barcelon

Actualités

Officiellement la Mauritanie a changé de drapeau et d’hymne nationaux après un référendum dont la tenue est vivement contestée par beaucoup de mauritaniens et ses résultats discrédités par une fraude massive pour éviter la déroute électorale.

#Mauritanie : Pour Me Ahmed Salem Bouhoubeiny, la situation du sénateur Ould Ghadda est inquiétante. Pour lui, il s’agit ni plus ni moins que d'un enlèvement. Il en profite pour mettre en garde le président Mohamed Ould Abdel Aziz qui pourrait un jour se retrouver dans la même situation et aura besoin de justice.

Confrontée à la faiblesse et la volatilité des cours des métaux, l’économie mauritanienne n’a enregistré qu’une faible croissance estimée à 1,7 % en 2016, avec une dette extérieure qui s’accroît à 72 % du PIB. 

L’image du sénateur Mohamed Ould Ghadda, éprouvé, visiblement mal en point, fait la boucle sur la toile, constate-t-on ce mercredi.

Le sénateur Mohamed Ould Ghadda, arrêté depuis le 11 août 2017, se trouve actuellement entre les mains de la brigade mixte de gendarmerie de Nouakchott, apprend-on de bonne source.

Le président du parti Convergence démocratique nationale (CDN), Me Mahfoudh Ould Bettah a déclaré que son parti ne reconnait pas les résultats proclamés par la cour constitutionnelle ce mardi 15 août 2017, ce que rapporte une source.

 Le gouvernement mauritanien et une délégation européenne ont eu ce mardi des entretiens à Nouakchott, au centre desquels la coopération en matière de pêche notamment les moyens de développer la coopération bilatérale dans le domaine. 

Mercredi à 12h00, la défense du sénateur, Mohamed Ould Ghadde, tiendra une conférence de presse au siège de Tawassoul, qui assure la présidence tournante du Fndu, a-t-on appris à Nouakchott.

Dans un communiqué distribué à la presse, le Front National pour la Démocratie et l’Unité déclare que le pouvoir politise la justice et humilie les citoyens.

La première réaction positive à la mise en terre du Sénat à travers l’élite mauritanienne est arrivée de la page facebook de notre confrère, Mohamed Fall Ould Oumeir, constate-t-on de visu, mardi.

La famille du sénateur Mohamed Ould Ghadda a obtenu de Maitre Jean-Pierre Mignard, avocat à la cour d’appel de Paris d’assurer la défense du sénateur porté disparu depuis le 11 août dernier, a-t-on appris mardi à Nouakchott.

La célèbre cantatrice, Malouma Mint Meidah, sénatrice de son état n’entend pas se résigner dans le nouveau combat qu’elle mène en solidarité avec le jeune sénateur, Mohamed Ould Ghadda, enlevé depuis 5 jours de son logis familial et emmené dans une direction encore inconnue.

La police mauritanienne a violemment dispersé lundi un sit-in organisé par les proches du sénateur Mohamed Ould Ghadda.

Une mobilisation boiteuse, des résultats tirés par les cheveux et contestables, l’entrée sous le régime de la troisième République aura au moins permis au président Mohamed Abdelaziz de prendre la mesure du désaveu de son projet.