Mauriweb

Taqadoumy - Le ministre mauritanien des Affaires étrangères mauritanien, Ismail Ould Cheikh Ahmed, a déclaré que son pays soutient totalement « le processus de règlement adopté par les parties en conflit en Libye en pré

BCM - La Banque Centrale de Mauritanie (BCM) a eu à constater que des messages malveillants sont diffusés ces jours-ci sur les réseaux sociaux pour faire croire à l’existence « de faux billet de 500 ouguiyas » alors qu’

Le Calame - L’inquiétude gagne du terrain à l’Est de la Mauritanie où l’on note une hausse sensible des cas de Covid.

Africa Foot United - L’encadrement technique de la sélection mauritanienne a annoncé que deux joueurs du groupe seront indisponibles pour la Coupe Arabe.

AMI - Le ministre du pétrole, des Mines et de l'Energie, M. Abdessalam Ould Mohamed Saleh, accompagné du wali adjoint du Hodh El Gharby, M.

Le360 Afrique - Le pôle des juges anti-corruption chargés de conduire l’information relative au dossier de Mohamed Ould Abdel Aziz, ancien président de Mauritanie (2008-2019), a rejeté une demande introduite par le coll

Le Calame - Une dangereuse bande neutralisée

Actualités

 La Cour d’appel de Nouakchott a ordonné la ''libération immédiate'' des trois jeunes du mouvement 25 février, a savoir Jemal Ould Hamoud, Hamid Ould Bilal et Moustapha Ould Mahmoud Mouloud. Ces derniers étaient en prison depuis cinq mois.

Les sénateurs de la Majorité menacés de désintégration dans le cadre des nouvelles propositions de réformes constitutionnelles semblent se résigner à leur sort éventuel, peut-on constater à la lumière d'un communiqué publié en leur nom.

Deux composantes de l’opposition démocratique, le Forum National pour la Démocratie et l’Unité (FNDU) et le Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD) ont tenu ensemble, le 29 Octobre dernier à Nouakchott, deux marches simultanées, clôturée par un meeting.

Le parti au pouvoir en Mauritanie, Union Pour la République (U.P.R) prépare la tenue de «plusieurs meetings simultanés dans les différentes moughatas de la capitale » Nouakchott, selon des sources d’Alakhbar.

 

Ces meetings vont remplacer la marche que le parti devait organiser ce 11 novembre.

 

La Mauritanie des droits de l’homme se prépare à être appréciée par les Nations unies. Ce sera le 10 novembre, à Genève. Il s’agit de savoir si le pays est toujours respectueux des droits de l’homme et conservera incidemment son statut « A », ou si au contraire, il fait fi de ses droits.

« L'escroc ordinaire peut te voler ton argent, ton sac, ta montre, ton mobile tandis que l’escroc politique te vole tes espoirs, ton avenir, ta vie. Mais le paradoxe c’est que l’escroc ordinaire  c’est lui qui te choisit alors que c’est toi qui choisit l’escroc politique »

Selon le dictionnaire Larousse :

 Notre compatriote Ahmedou Ould Abdallah, qui s’est illustré dans la diplomatie internationale, vient de boucler, pour le compte de la Francophonie, une assez longue mission au Gabon où s’y déroulait un scrutin présidentiel pour le moins compliqué. 

 Le rassemblement des forces démocratiques, parti d’opposition, a décidé de prendre part à la marche populaire à laquelle a appelé le forum national pour la démocratie et l’unité, samedi prochain, selon les sources de Sahara Media. 

Suite à notre reportage sur les conditions des prisonniers à Dar Naim et notamment les malades du SIDA, une mission du CICR leur a rendu visite mais en même temps l’administration carcérale, ébranlée par nos révélations tente de découvrir l’origine des fuites.

De jeunes activistes mènent campagne parallèlement à la tenue du dialogue politique en Mauritanie pour contrer la réforme constitutionnelle limitant le mandat présidentiel à 5 ans, renouvelable une seule fois.

Les travaux du dialogue politique en Mauritanie ont pris fin, ce mardi soir, au Centre International des Conférence à Nouakchott.

Les recettes de l’Etat, relatives aux taxes imposées sur les citoyens, à travers les hydrocarbures, auraient atteint le chiffre astronomique de 60 milliards ouguiyas, l’an.

Le Calame : Le pouvoir a, enfin, décidé enfin de lancer un dialogue politique, sans le Forum et le RFD. En avez-vous été surpris ? Qu’est-ce qui l’a décidé à exécuter si rapidement son agenda ? Et que pensez-vous de la main à nouveau tendue du Président, lors de son discours inaugural ?

 Le gouvernement de Damasa approuvé, samedi 10 septembre, l’accord de trêve conclu la veille entre les Etats-Unis et laRussie, a rapporté l’agence officielle Sana, qui précise qu’il y aura « une cessation des hostilités dans la ville d’Alep [assiégée comme de nombreuses autres villes] pour des raisons humanitaires ». 

Les finances publiques étant à sec, l’Etat poursuit ses importantes ponctions sur le Fonds national des revenus des hydrocarbures (FNRH). Après 35 millions de dollars en juin, il vient de ponctionner 20 autres millions en juillet. A ce rythme, il ne restera plus rien de ce fonds d’ici 3 mois.