Politique | Mauriweb

Politique

Tchad - le président Ghazouani et ses homologues du G5 Sahel se réunissent avec Macron

ven, 23/04/2021 - 20:39

Après les funérailles vendredi de l’ancien président Idriss Déby, les cinq chefs d’Etat du G5 Sahel (Mauritanie, Tchad, Mali, Burkina-Faso et Niger) et Emmanuel Macron se sont retrouvés, au QG de Barkhane, pour des entretiens avec le général Marc Conruyt, commandant de Barkhane, la force antidjihadiste française au Sahel, installé au Tchad, rapportent plusieurs médias français.

Les députés contre-attaquent et menacent l’ancien président Aziz de poursuites judiciaires

jeu, 22/04/2021 - 13:00

Mis en cause par l’ancien président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, au cours de sa récente interview accordée au Magazine Jeune Afrique, les députés contrattaquent et menacent l’ex Chef de l’Etat de poursuites judiciaires pour accusation gratuite.

Ould Abdel Aziz estime, que l’enquête parlementaire l’ayant visé n’a pas été installée de manière régulière, tandis que ses avocats la qualifient d’inconstitutionnelle.

Aziz demande à être autorisé à voyager pour assister aux obsèques d'Idriss Déby

jeu, 22/04/2021 - 12:00

L’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz a demandé au pôle d'enquête chargé des crimes économiques et financiers, l'autorisation de se rendre au Tchad pour assister aux funérailles du président tchadien, feu Idriss Déby.

Aziz muet devant le juge, une nouvelle convocation lui est adressée pour le 26 avril

mer, 21/04/2021 - 13:34

Les avocats de l'ancien president Aziz n'ont pas manqué d'égratigner le pôle anti-corruption du parquet général à l'entame du face-à-face de leur client avec le juge d'instruction.

SPD: Recul grave des libertés en Mauritanie sur fond d’incompétence du gouvernement

mer, 21/04/2021 - 12:30

Dans la soirée du 11 avril 2021, alors que la Section de Sebkha du SPD tenait une réunion publique de sensibilisation dans un lieu fermé, des éléments de la police ont fait irruption et avec violence, ont intimé l’ordre aux militants de quitter les lieux. Ils finiront par s’attaquer aux équipements de sonorisation coupant brusquement le son.

Aziz devant la Justice: Va-t-il enfin «déballer »?

lun, 19/04/2021 - 23:43

L’ancien président Mohamed Ould Abdelaziz est convoqué mardi par le pôle judiciaire en charge de l’enquête sur la gestion des deniers publics sous sa présidence. Mohamed Ould Abdel Aziz avait été inculpé le 11 mars 2021 ainsi qu’une dizaine de ses plus proches collaborateurs et des membres de sa famille pour corruption. Ils avaient depuis été placés sous contrôle judiciaire. 

Mauritanie: des dissidents de l’UFP forment un nouveau parti

lun, 19/04/2021 - 13:00

Un certain nombre de dissidents du parti de l’UFP (Union des forces du progrès) ont soumis la formation d’un nouveau parti politique au ministère de l’Intérieur, après deux ans de lutte avec la direction du parti.

Le nouveau parti, le RDP, comprend des personnalités les plus importants de l’aile affiliée à feu Moustapha Ould Bedredine.

senealioune.com

Mauritanie – Mohamed Ould Abdelaziz : « Je n’ai aucun problème personnel avec le président Mohamed Ould Ghazouani

lun, 19/04/2021 - 12:26

Dans la seconde partie de l’entretien exclusif qu’il a accordé à « Jeune Afrique », l’ex-président mauritanien s’exprime pour la première fois sur le conflit qui l’oppose à son successeur, qui fut aussi son ami et son plus proche collaborateur durant ses deux mandats, de 2009 à 2019.

Un opposant riposte à Aziz et qualifie son entretien avec Jeune Afrique de délire

sam, 17/04/2021 - 15:30

L’homme d’affaires mauritanien et opposant farouche à l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz, en l’occurrence Moustapha Ould Limam Chaavi a réagi à l’interview accordée par l’ex Chef de l’Etat à Jeune Afrique.

Aziz : « les députés ont reçu 300 millions pour qu’ils approuvent la création de la commission d’enquête »

ven, 16/04/2021 - 01:43

Le Calame - Ce jeudi 15 avril, dans les colonnes de Jeune Afrique, l’ancien président Aziz donne des coups à l’opposition et à son vieil ami de 40 ans, Ghazouani, sans le citer nommément. Aziz n’épargne pas non plus les députés qui ont mis en place la Commission d’enquête parlementaire (CEP), à l’origine d’un rapport explosif de huit cents pages qui le présente comme le décideur d’un système mêlant abus de pouvoir et corruption.

Pages